L'OFCE réclame un congé paternité obligatoire et plus long

Dans une note publiée ce vendredi, l'organisme dénonce les interruptions de carrière et les passages à temps partiel des femmes avec enfant qui ont un effet direct sur leur situation professionnelle : évolution de carrière, salaire, possibilité de promotion.

«Le temps que les femmes consacrent à leur activité professionnelle représente en moyenne 67 % de celui des hommes. Enfin, elles gagnent en moyenne 25 % de moins que les hommes», démarre l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) dans une note publiée ce vendredi. Dans cette dernière, l'organisme propose de réduire les inégalités professionnelles entre femmes et hommes à travers un congé paternité obligatoire et plus long que les 11 jours proposés actuellement. Le but? «Encourager le partage des tâches dans la famille» quand 71% des femmes réalisent 71% du travail domestique et 65% du travail familial. L'organisme de recherche en analyse économique rattaché à Sciences Po présente donc trois scénarii.

tl_files/presage/images/icons/web.jpgLire l'article en entier 

Revenir

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

 

tl_files/presage/images/videos/heforshe.jpg