• Qu'est ce que Presage ?
  • Les cours
  • Podcast
  • EGERA
Qu'est ce que Presage ?Les coursPodcastEGERA
15-10-2014
A la Une - Ronald Oaxaca professeur invité

Du 1er novembre au 3 décembre 2014,  PRESAGE reçoit Pr Ronald Oaxaca, Professeur d’Economie à l’Université de l’Arizona.

Il donne un séminaire de recherche à l’OFCE, observatoire français des conjonctures économiques.

Découvrez la page du Pr Oaxaca : https://econ.arizona.edu/faculty/Oaxaca.asp

09-12-2014
LES EXCES DU GENRE

Geneviève Fraisse, philosophedirectrice de recherches au CNRS, membre du comité scientifique de PRESAGE

 

Mardi 9 décembre 2014 – 17h / 19h
Sciences Po, 13 rue de l’université 75007 Paris
Salle Erignac (3ème étage)

Inscription: charlene.lavoir@sciencespo.fr

ENTRETIEN AVEC HÉLÈNE PÉRIVIER Cibler les allocations familiales sur les ménages modestes « n’a rien de progressiste »

PROPOS RECUEILLIS PAR CLAIRE ALET

L'Assemblée nationale a voté, le 24 octobre dernier, la fin de l'unicité des allocations familiales, en instaurant leur modulation en fonction des revenus des parents. Elles devraient être divisées par deux pour un couple avec deux enfants qui gagne plus de 6 000 euros par mois, et par quatre pour ceux qui dépassent 8 000 euros. Le 15 novembre, le Sénat a retoqué cette mesure, mais l'Assemblée nationale ayant le dernier mot, la modulation des allocations familiales devrait donc être instaurée dès 2015. Trois questions à Hélène Périvier, économiste à l'OFCE, sur la pertinence de ce choix politique.

La modulation des allocations familiales a pour but affiché de faire faire des économies à l’Etat et de les rendre plus redistributives. Est-ce vraiment plus équitable ?

Une politique familiale vise, entre autres, à redistribuer des richesses des ménages sans enfant à charge vers ceux qui en ont. Les allocations familiales suivaient jusqu’à présent un principe d’unicité dans la mesure où elles ne dépendaient pas des ressources des familles bénéficiaires, hormis le fait qu’elles n'étaient versées qu’à partir du deuxième enfant.

Aujourd’hui, l’introduction d’une condition de ressources est présentée comme une mesure suivant un double objectif : d’une part, réduire les dépenses publiques et, d’autre part, rendre « plus équitable » la politique familiale, en donnant moins à ceux qui ont des revenus élevés. Ce dernier point est en fait fallacieux. Cette réforme pourrait conduire à une plus grande redistributivité de la politique familiale si les sommes économisées sur les familles « riches » étaient utilisées pour financer des aides ou des services publics bénéficiant aux familles en général ou à celles ayant de faibles revenus en particulier. Or, les familles les plus pauvres ne vont tirer aucun avantage de cette mesure, mis à part le fait qu’elles ne seront pas mises à contribution. Cette mesure n’a rien de progressiste ; elle consiste à réduire les dépenses publiques sans proposer un autre modèle de politique publique en faveur des enfants.

tl_files/presage/images/icons/web.jpglire l'article complet 

 
 
 
<< Novembre 2014 >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
 
Il n'y a pas d'événements.
LES EXCES DU GENRE 09-12-2014 (17:15 - 19:15)

Le programme PRESAGE est heureux de vous inviter à la conférence : Les excès du genre
Geneviève Fraisse, philosophe, directrice de recherches au CNRS, membre du comité scientifique de PRESAGE

Mardi 9 décembre 2014 – 17h / 19h
Sciences Po, 13 rue de l’université 75007 Paris
Salle Erignac (3ème étage)

Inscription: charlene.lavoir@sciencespo.fr

 

tl_files/presage/images/videos/GBRC.jpg

VIDEO : Global Borders Research Collaboration

 

Interview de Bruno Perreau, Associate professor at MIT and Hélène Périvier, coresponsable du programme PRESAGE Ils nous présente la collaboration entre Sciences Po via le programme PRESAGE, MIT et Columbia. Collaboration qui vient de s'illuster dans le séminaire de recherche "Global Borders research collaboration) qui a eu lieu à Sciences Po et Columbia les 10.11.12 juin 2014